Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lettres à vous - le blog du Chat Qui Pelote

Correspondance d'une libraire jeunesse

Mon amour kalachnikov

Publié le 14 Décembre 2008 par Lucie S. in Littérature ado

 /// SPECIAL LITTERATURE ADO ///

Chère Sylvie D.,
En voilà un titre violent ! Je m’attendais donc à un roman dur, terrible et angoissant. Surtout après la discussion que nous avions eue au Salon de Montreuil. Mais en réalité, cette couverture noire ne dissimule rien de très anxiogène. Au contraire, elle protège un style vif, incisif et poignant. Les personnages, campés par petites touches, déambulent dans Lyon, plus vrais que nature. Alors c’est peut-être ce réalisme qui génère de l’angoisse. Car le personnage le plus touchant de votre livre, c’est Lyon, la ville lumière elle-même. Moi qui connais bien cette ville, vous m’en avez offert une nouvelle découverte, au travers des ruelles sombres qui grimpent au-dessus de la place des Terreaux. J’ai marché dans les pas d’Agathe, le souffle court, explorant les moindres recoins de cette ville. Je me suis senti traquée. J’attendais le moment où, au détour d’une ruelle, d’une page, je flancherai. C’est vrai que j’avais un peu honte de jouer la gamine à côté de cette adolescente plus jeune que moi, et bien plus téméraire…
En résumé, donc, un titre dur + un style incisif + des personnages réalistes = voilà la recette des bons polars pour les ados (et les autres…).
Lucie S.

 

Commenter cet article

Sophie Laroche 29/01/2010 18:39


Défi réussi pour ce livre : mélanger les narrateurs sans que le lecteur ne perde le fil et ne retrouve pas le style. je ne connais pas du tout Lyon. Mais j'ai envie depuis que j'ai fermé ce livre
de prendre un TGV...